Chanter pour guérir ce qui peut l'être

Show More

C’est pas toujours facile de s’exprimer, de savoir, de répondre juste, du tac au tac. A vrai dire, c’est pour ça que j’écris des chansons. Parce que je suis une handicapée de l’expression orale, de l’improvisation. J’ai besoin de temps pour m’exprimer. J’ai besoin de choisir mes mots, de les respirer, de les sentir, de les faire résonner pour voir s’ils sonnent juste, pour voir s’ils auront le pouvoir de changer le monde, de changer les choses, d’apaiser, de donner espoir, de transformer la peur en amour.

En fait, je n’ai pas toujours été comme ça. Quand j’étais petite, je parlais énormément même. Je racontais tout, n'importe comment, sans vérifier. Et un jour, quelqu’un m’a dit. "De toute façon, tu sais toujours tout. Tu parles trop !"

Tu sais c’est le genre de phrase que tu te rappelles encore 30 ans après, tu te souviens même de l’intonation, tellement elle résonne en toi. Ça a fermé quelque chose à l’intérieur et il me faudra peut-être toute une vie pour l’ouvrir de nouveau. Mais merci. Parce que du coup, j’écris. 

J’écris parce que je n’arrive pas à dire autrement. J’ai besoin que ça passe d’abord par le papier. J’ai l’impression que c’est la meilleure façon pour moi de délivrer les mots coincés à l’intérieur.

La Lue

******************************